person10-256

Responsable de la Licence en Droit :
Professeur Nicolas MATHEY

person2-512
Responsable de la scolarité en Licence
Contact

Retrouvez tous les détails de la licence

Faculté de droit
10, avenue Pierre Larousse
92240 MALAKOFF

Tram-M° Porte de Vanves
M° Malakoff Plateau de Vanves

nicolas_matheyDirecteur d’étude de la L1
Professeur Nicolas MATHEY
Contact

jean-baptiste_busaallDirecteur d’étude de la L1
M. Jean-Baptiste BUSAALL
Contact

La Faculté de droit de l’Université Paris Descartes permet à ses étudiants de se préparer aux très nombreux métiers qui touchent au droit (magistrature, avocat, notaire, fonction publique, juristes d’entreprise, conseil en assurance ou banque, etc.). La licence permet d’acquérir un raisonnement juridique, des connaissances et des concepts fondamentaux du droit public et du droit privé, et de se former aux outils de la documentation juridique. Le déroulement des études privilégie une spécialisation progressive qui ouvre la possibilité de poursuivre sa formation en Master recherche ou professionnel dans l’un des nombreux domaines du droit.

Diplôme requis en L1 : Bac général S, L ou ES. Des lycéens ayant de bons résultats en français, histoire et langue vivante au Bac STG peuvent réunir leurs études de droit. Les titulaires de Bac professionnel ont peu de probabilité de réussite en raison d’une formation initiale inadaptée.

NB : la faculté de droit ne pratique pas de sélection à l’entrée. Il convient toutefois de prêter attention aux conseils donnés pour éviter une orientation en droit avec des chances de réussites statistiquement très faibles en raison de la formation pré-universitaire peu adaptées à des études qui requièrent à la fois des qualités et un goût pour la logique, la lecture et la rédaction.

Les études de droit s’adressent avant tout à des personnes intéressées par la vie publique et les problèmes de la vie sociale

En première année de droit, les enseignements sont généralistes. L’objectif est d’acquérir une vision d’ensemble des domaines du droit. Il s’agit de se former au raisonnement juridique en apprenant les instruments fondamentaux du travail d’un juriste.

Au premier semestre, les étudiants suivent les enseignements suivants :

  • Principes fondamentaux du droit : cours magistral avec travaux dirigés
  • Droit constitutionnel : cours magistral avec travaux dirigés
  • Introduction historique au droit : cours magistral avec travaux dirigés
  • Grands Problèmes économiques et Sociaux contemporains
  • Institutions juridictionnelles

Langue vivante (anglais juridique, allemand ou espagnol)

La licence est organisée en six semestres répartis en trois ans. Pour passer en deuxième, puis en troisième année, il convient d’avoir validé les matières de l’année précédente.

Parlons de la première année qui est la plus importante pour l’orientation après le bac.

La première semaine du mois de septembre est consacrée à la pré-rentrée. Le déroulement des études est expliqué. Des séances de tutorat sont organisées pour que les nouveaux étudiants se familiarisent avec les locaux, les instruments pédagogiques (bibliothèque, site Internet de la Faculté et de l’Université…) et déjà quelques méthodes de travail. C’est le moment de rencontrer les personnels administratifs et enseignants de la faculté pour résoudre vos doutes et répondre à vos questions. C’est aussi un moment pour rencontrer des étudiants tuteurs, c’est-à-dire des étudiants qui ont réussi leur première année et qui peuvent conseiller les nouveaux étudiants sur ce qu’il convient de faire.

Dès la deuxième semaine de septembre, les cours commencent et il faut dès lors commencer à travailler. Beaucoup de choses sont nouvelles et il ne faut pas perdre de temps pour commencer à apprendre. C’est aussi un moyen de rendre les études plus stimulantes sur le plan personnel.

L’année est découpée en deux semestres. Chaque semestre comprend douze semaines de cours dont dix avec des travaux dirigées. Les enseignements des matières fondamentales (les plus importantes pour la formation) donnent lieu à un cours magistral et à des travaux dirigés.

Il faut compter entre 20 et 25 heures de cours magistraux et travaux dirigés par semaine.

La présence aux cours magistraux n’est pas contrôlée, mais c’est une condition nécessaire pour la réussite.

La présence aux travaux dirigés et cours de langue est obligatoire et contrôlée.

Pour bien réussir ses études en suivant la progression des enseignements et en préparant les travaux dirigés, il faut compter entre 15 et 20 heures de travail personnel par semaine.

Les matières fondamentales donnent lieu à un contrôle continu intégral et donc à des contrôles de connaissance tout au long du semestre (comme au lycée).

À la fin de chaque semestre, se déroulent les examens (décembre-janvier et avril-mai).

Des périodes de révisions sont prévues.

Pour les étudiants n’ayant pas validé leur année en première session, une session de rattrapage se déroule en juin (comme pour le bac, il faut avoir une moyenne de 08/20 pour se présenter à la session de rattrapage)

Vacances : une semaine à la Toussaint, deux semaines en fin d’année civile, deux semaines au printemps, Juillet et Août.

Vous disposez d’une adresse mail parisdescartes, d’un journal [la newsletter], d’un site en ligne d’offre de stages, de job, d’apprentissage [réseaupro], d’un service [le SOFIP] pour vous aider à vous orienter et à vous professionnaliser.

Vous avez de plus à votre disposition un environnement de travail numérique [ENT] où vous trouvez en ligne des supports de cours, des supports à la professionnalisation [mon carnet de les annales des examens, les corrections, une bibliothèque virtuelle qui vous permet de faire des recherches bibliographiques et de lire en ligne des livres, des articles scientifiques et la presse. Vous avez également à votre disposition des assistantes sociales et un service de médecine préventive.

Tout au long de votre formation, vous êtes accompagné[e] par des enseignants référents et des tuteurs étudiants,  sans oublier les associations étudiantes, leur aide, leur fête, leur voyage.

Les atouts de l’Université Paris Descartes

En faisant des études de droit, on s’oriente vers des matières qui sont pour l’essentiel totalement nouvelles. Les quelques concepts de droit qui parfois peuvent être vus au Lycée ne sont pas suffisants pour se faire une idée claire de la matière. Il s’agit donc avant tout de s’initier à un champ nouveau de la connaissance et d’acquérir une façon nouvelle de regarder les questions et problèmes de la société.

amphi_droit

 

Comme au lycée, vous avez des « profs » principaux mais que l’on nomme à l’université : enseignants référents.

À la différence du lycée, vous avez aussi pour vous encadrer des étudiants que l’on appelle des tuteurs. Ces derniers vous accueillent en septembre, puis vous aident tout au long de l’année en vous proposant des ateliers de perfectionnement dont le suivi est désormais obligatoire.

Les cours sont dispensés sous deux formes : des cours magistraux et des travaux dirigés

En première année, les cours magistraux se déroulent en amphithéâtres (appelés couramment « amphi ») qui peuvent accueillir près de 400 étudiants à la fois.

Les travaux dirigés se font en petits groupes de 30 à 35 étudiants dans des salles de cours semblables à celles des lycées.

info_droit

L’évaluation de la formation repose essentiellement sur du contrôle continu. Dans ce cadre vous avez donc comme au lycée des devoirs à réaliser à la maison ou des devoirs sur table [DST]. À la différence toutefois du lycée, vous avez aussi deux sessions d’examen qui sont en quelque sorte des minis bacs.

Les compétences acquises au bout de licence se déclinent en termes de savoir, savoir-faire et savoir être.

Savoirs :

  • Concepts fondamentaux du droit.
  • Compréhension des textes juridiques (Constitution, lois, règlements, traités, actes administratifs…) et des contrats.
  • Connaissance des outils de la documentation juridique.

Savoir-faire :

  • Rédaction des actes juridiques simples standardisés.
  • Analyse des décisions des différentes juridictions internes (judiciaires ou administratives) et internationales.
  • Résolution de cas pratiques juridiques.
  • Commentaire et synthèse de textes.
  • Suivi des relations avec la clientèle, les banques, les administrations

Savoir-être :

  • Capacité d’organisation / Sens de l’écoute / Goût des contacts / Goût du travail en collaboration

Après la licence en droit, la poursuite d’études peut se faire vers les Masters du même domaine :

Vous pouvez accéder à d’autres type de formation :  entrée possible, sur dossier ou sur concours, en IEP, École de Notariat, Écoles de commerce, Écoles de journalisme.

Une large palette de formations est proposée à l’Université Paris Descartes dans le cadre de préparations aux concours suivants : Concours administratifs externes de catégorie A (niveau licence), Commissaire de police (niveau Master), Officier de police (niveau Licence), École des officiers de la gendarmerie nationale (niveau Master 1), Directeur des services pénitentiaires (niveau Licence), Conseiller des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel (niveau licence). Le niveau d’études indiqué est celui auquel on peut se présenter aux épreuves mais les exigences de ces concours sont telles qu’en réalité on a peu de chances de les réussir à ce niveau et qu’il est préférable de les présenter au niveau M2.

Préparations aux concours et examen des métiers du judiciaire à l’Institut d’Études Judiciaires (niveau master 1) : Préparation au concours d’entrée à l’École nationale de la magistrature, Préparation à l’examen d’entrée au Centre régional de formation professionnelle des avocats.

Vous pouvez aussi entrer dans les masters des autres établissements de Sorbonne Paris Cité.

Vous pouvez envisager d’autres masters dans d’autres universités ou d’autres types de formations.

Les études de droits permettent de déboucher sur de nombreux métiers qui ne se limitent pas aux professions juridiques connues du grand public comme juge, avocat ou notaire, etc.

Bien des métiers souvent peu connus des lycéens sont accessibles avec une formation juridique.

Métiers du droit

Des changements de parcours sont envisageables en cours et après la licence :

Au sein de l’Université Paris Descartes (voir schéma) :

  • À l’issue du 1er semestre : l’étudiant peut se réorienter en Licence d’Économie, Gestion, ou vers une autre discipline de licence, ou vers certains BTS et DUT ouvrant en février.
  • En fin de L1, réorientation possible vers le parcours bi-diplômant Droit / Économie Gestion.
  • Après la 2e année (L2), l’étudiant qui envisage de s’insérer rapidement dans la vie active, peut quitter le parcours de la licence générale pour préparer une Licence professionnelle (1 an) du même domaine ou d’un autre domaine de formation.