marie-agnes_2-59d2f

Responsable de la PACES

Marie-Agnès Sari

Chef de scolarité

Sophie Fernandez

Pour gestion PACES 

scola.paces@biomedicale.parisdescartes.fr
01 42 86 20 05 (Sts Pères)
01 53 73 95 44

C’est la première année commune aux études de santé. Il s’agit d’une année qui prépare au concours d’entrée en deuxième année de : Médecine (Faculté de médecine Paris Descartes), Pharmacie (Faculté des Sciences pharmaceutiques et biologiques de Paris), Odontologie (Faculté de chirurgie dentaire de Montrouge), Maïeutique (Sages-femmes Baudelocque et Foch), Kinésithérapie (IFMK et ADERF).  A la rentrée 2018, Paris Descartes met en place la PACES ONE.

Si vous êtes en PACES à Paris Descartes à la rentrée, vos chances d’être reçu au concours seront deux fois plus grandes mais vous ne pourrez pas redoubler la PACES. Vous pourrez tenter votre deuxième chance en filière santé après 2 ou 3 ans d’études en licence via le dispositif ALTER PACES (si vous avez les résultats requis pour participer à ALTER PACES pendant vos études en licence)

C’est toujours la première année commune aux études de santé mais dans une PACES classique, un étudiant primant a environ 1 chance sur 8 à 1 chance sur 9 d’obtenir un des 4 concours et un étudiant redoublant a environ 1 chance sur 4 à 1 chance sur 5 (cela dépend du nombre d’inscrits).

En PACES ONE qui sera en place à la rentrée, un étudiant primant aura 1 chance sur 4 à 1 chance sur 5 d’être reçu à un des 4 concours mais la PACES ONE ne se redouble pas… une deuxième possibilité d’intégrer une filière santé sera possible après s’être réorienté en licence, à condition d’avoir de très bons résultats en licence et de réussir l’ALTER PACES.

Vous avez 3 possibilités, vous pouvez en choir une des 3 ou candidater aux 3 :

1-     Vous choisissez sur Parcoursup de candidater à une PACES classique avec redoublement possible. Vous postulez à PACES Ile de France mais vous ne choisissez pas Paris Descartes (ni Paris Diderot, ni Sorbonne Université).

2-     Vous choisissez le nouveau dispositif PACES ONE : Vous postulez a PACES Ile de France mais vous choisissez Paris Descartes (Paris Diderot et Sorbonne Université le proposent aussi). Votre chance de réussir le concours est deux fois plus grande que dans une PACES classique mais votre deuxième chance passera uniquement par ALTER PACES.

3-     Vous choisissez de postuler à une ou plusieurs licences à Paris Descartes et n’irez pas EN PACES, dans ce cas si vous êtes parmi les meilleurs étudiants de L1, à partir du L2 vous pourrez postuler à ALTER PACES. Vous pourrez présenter 2 fois le concours ALTER PACES pendant votre licence (une seule fois si vous avez suivi PACES ONE).

Venez aux Journées Portes Ouvertes le samedi 10 mars : il y aura 3 conférences PACES dans la journée et vous pourrez rencontrer les tuteurs étudiants.

En 2017, 100% des 553 étudiants admis à un des concours étaient titulaires d’un bac S (ou équivalent si bac étranger). Plus de 80% des reçus, sur l’ensemble des 4 concours, sont titulaires du bac S mention B ou TB, et moins de 3% ont un bac S mention passable.

Il faut suivre 8 Unités d’Enseignements (UE).

UE 1 : Chimie/biochimie (85H)
UE2 : Cellule/Tissus (75H)
UE3 : Physique/Biophysique (70H)
UE 4 : Probabilité/Statistiques (48H)
UE5 : Anatomie (31,5H)
UE6 : Médicament (33H),
UE7 : Santé, Société, Humanité (63H)
UE8 : Spécifique (Tronc commun 24H + cours spécifiques Maïeutique (15H),
Médecine(15H)
Odontologie(9H)
Pharmacie (19,5H)

Le volume horaire annuel est : de 450 à 500h selon le nombre et le type de filières choisies.

ATTENTION : EN THÉORIE TOUTES LES PACES OFFRENT LES MÊMES UE : en réalité selon les universités, le volume et l’intensité des cours peuvent varier par discipline. Il y a des PACES où les cours en SHS sont plus importants, d’autres où il y a moins de chimie, d’autres plus de biologie. La PACES Paris Descartes est réputée pour être très poussée dans les sciences fondamentales en particulier en Chimie et physique.

Ce qui est commun à toutes les PACES : travailler énormément pour avoir une chance de réussir le concours.

Vous y suivez des cours en amphithéâtre avec un enseignant, des cours en amphithéâtre où l’enseignant est absent mais retransmis en vidéo depuis un autre amphithéâtre et des travaux dirigés en petits groupes.

AUTONOMIE ET TRAVAIL

En PACES, il y a 2500 étudiants répartis en 7 Sections.

En Cours magistraux (CM) vous êtes de 320 à 450 étudiants par amphi.

Le cours est assuré par 1 enseignant dans un amphi ou il est retransmis en simultané aux étudiants dans d’autres amphis.

En travaux dirigés : vous êtes 30-35 par groupe.

Vous pouvez travailler de chez vous : le programme d’odontologie est national sous forme de CD, vous avez accès aux cours enregistrés et à la version électronique des polycopiés.

Vous pouvez aussi travailler en groupe et participer aux séances de tutorat du C2P1.

A noter : le concours se passe sous forme de QCM sauf pour l’UE 7 qui comprend une partie rédactionnelle.

Le C2P1, les élus sont là pour te soutenir et t’aider

Le C2P1
Faculté des Sciences fondamentales et biomédicales Paris Descartes
Salle T203
45 rue des Saints-Pères 75006 Paris
Tél : 01 42 86 40 59

Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques
Local TP15,
Avenue de l’Observatoire 75006 Paris
Tél : 01 53 73 95 01
contact@c2p1.fr

La puissance de travail et la capacité à s’organiser pour optimiser son temps (des compétences pour le reste de votre vie).

Résistance à la pression.

Capacités de raisonnement et résolution de problèmes.

Si vous êtes reçus : vous entrez en deuxième année d’études de santé (médecine, pharmacie, odontologie, sage-femme ou kinésithérapie).

Si vous êtes classés parmi les meilleurs du concours de médecine ou de pharma, vous pouvez aussi postuler à des formations type médecine–sciences, pharma-sciences ou école de l’inserm qui vous permettront d’obtenir un doctorat en santé et un doctorat en sciences (plus long que les études classiques).

Si vous êtes reçus-collés au concours, il faut vous réorienter soit vers des filières de santé (infirmières, orthoptistes, opticiens, podologues…) soit vers des études différentes (licences, IUT, BTS scientifiques ou non).

Si vos résultats aux épreuves de janvier vous classent parmi les 10 à 15% des étudiants les moins bien placés au concours, vous n’aurez pas le droit de poursuivre en semestre 2 en PACES et devrez suivre un semestre rebond qui offre une formation de remise à niveau et une initiation aux autres disciplines.

Si vous validez le semestre rebond, vous serez autorisé à rentrer en L1 l’année suivante et si vous validez une L1 + le semestre rebond, vous serez autorisé à retenter votre chance en études de sante via le dispositif ALTER PACES.

“La PACES, c’est vraiment une année à part où l’on se focalise sur un seul objectif. La motivation et l’organisation sont, selon moi, les maîtres mots pour ne pas flancher et réussir le concours. Ça n’a rien a voir avec le lycée, j’ai d’ailleurs complètement changé de méthode de travail : mes semaines se rythmaient entre la bibliothèque, les concours blancs, les séances d’exercice, et quelques heures de pauses par ci par là. C’était finalement stimulant de travailler avec des personnes qui visaient le même objectif que moi ” Fanny, DFGSM2

“Quand on sort du lycée et qu’on veut devenir professionnel de santé, la PACES peut faire peur. C’est une année très difficile, où la charge de travail pour réussir le concours est considérable. Cependant, c’est une année formidable, parce que tu sors (enfin !) du lycée, tu découvres les libertés de l’université, tu te rapproches du métier que tu veux exercer plus tard, mais surtout tu apprends à te surpasser, à dépasser tes limites de travail, tu gagnes une maturité incroyable. “ Emmanuelle, DFGSM2

“C’est une année très éprouvante, car il faut réussir à trouver la force de travailler à fond toute l’année, même si les semestres sont longs et qu’on est fatigué. C’est vraiment une épreuve d’endurance, il faut savoir trouver le bon rythme pour rester en forme jusqu’au concours. Je suis resté motivé grâce aux cours qui sont très intéressants, et qui changent complètement de ce qu’on peut apprendre au lycée.” Hugo, DFGSP2

Découvrez le C2P1